Urgence 24h

Acheter en ligne
Une sélection de produits est
maintenant disponible

L’air comprimé : ses différents usages dans l’industrie pharmaceutique

Dans l’industrie pharmaceutique, des règles d’hygiènes draconiennes sont observées, car il est primordial que la production ait lieu dans un environnement exempt de toute particule, bactérie et huile contaminante. Par conséquent, chaque fabricant est tenu d'établir et d'appliquer des procédures en vue de prévenir la contamination de l'équipement ou du produit par des substances qui risqueraient vraisemblablement d'avoir des effets dommageables sur la qualité du produit.

Des exigences rigoureuses sont donc applicables pour l'air comprimé dans le processus de production puisqu’il entre fréquemment en contact direct avec le produit lui-même. Voici dans quelles mesures la qualité de l’air comprimé influe sur les lignes de production :

  • Fabrication et revêtement de comprimés : l'air comprimé est une méthode fréquemment utilisée pour dépoussiérer les comprimés et pulvériser le revêtement sur les comprimés. Un air sans huile de classe 0 garantit un degré de pureté plus élevé du produit et élimine les risques en termes de rejets et / ou d'enjeux sanitaires liés à la contamination par l'huile.
  • Mélange et rétention : l'air comprimé permet d'exercer un phénomène de surpressurisation sur les réservoirs de mélange et de rétention afin de garantir l'intégrité et la stérilité du produit. Un air sans huile de classe 0 limite le risque de contamination par l'huile qui fragiliserait cet équilibre délicat.
  • Conditionnement, emballage et embouteillage des produits : l'air comprimé est souvent en contact direct avec le produit et/ou l'emballage lors du conditionnement/dosage, de la mise sous blister et de l'embouteillage. Un air sans huile de classe 0 évite de transmettre au produit toute forme de contamination due à l'huile.
  • Applications aseptiques : dès lors que votre application exige de l'air aseptique, un air sans huile de classe 0 s'impose. La contamination par de l'huile peut nuire au rendement des filtres à particules à haute efficacité. Un air sans huile de classe 0 garantit un air stérile et sa répartition

Établir un programme de qualité aux normes
Entreprises Larry vous assiste volontiers pour vous aider à définir la classe de qualité d’air comprimé requise pour votre processus de production conformément à la norme ISO 8573-1, ainsi qu’à l'élaboration de votre solution de traitement de l'air comprimé. De plus, nous offrons des compresseurs d’air sans huile certifiés classe 0, qui correspond aux exigences les plus strictes en matière de qualité d'air pour permettre ainsi aux laboratoires pharmaceutiques de respecter les réglementations de l’industrie pharmaceutique en garantissant des processus de production dépourvus à 100 % de contaminants générés par le compresseur.

Nous proposons également des solutions de location, des programmes CARE, ainsi que des audits des systèmes d'air comprimé conformément aux exigences en termes de bonnes pratiques de fabrication (BPF) et de technologies d'analyse des procédés (TAP).

Pour en savoir plus, contactez notre équipe d’experts. 

 

Source : Ingersoll Rand


Réduire la fenêtre

L'achat de compresseurs
doit être facile
et rassurant.

Clavarder
Clavarder
Question/Commentaires ?